Saleté de pression sociale

Je ne sais pas si j’emploie correctement ce terme, mais c’est le seul terme qui me vient à l’esprit quand je pense à toutes ces choses que je fais ou ne fais pas à cause du regard des autres. Quand je parle du regard des autres, je parle des jugements que l’on pourrait porter sur moi ou des remarques que l’on pourrait me faire.

Je voudrais…

Être capable de quitter cet emploi financièrement confortable dans lequel je m’ennuie tant pour enfin travailler dans un domaine où je me sente réellement utile et pour lequel je n’aurais pas l’impression de perdre ou gâcher du temps.

Être capable d’assumer de redescendre dans l’échelle « sociale professionnelle » et de gagner trois fois moins qu’aujourd’hui.

Être capable de m’arrêter de travailler pour un temps, pour profiter de l’arrivée de mon petit garçon, pour aller chercher Mlle R à l’école tous les jours et prendre le temps de réfléchir à une réorientation professionnelle.

Être capable d’assumer que ma participation financière aux frais de mon ménage soit réduite à des clopinettes… du moins pour un temps.

Être capable d’accepter et de comprendre que Mr P ne voit pas les choses comme moi et que NON il n’aura pas l’impression d’être avec une ratée, flemmarde de surcroît, qui a tout plaqué pour son petit bien-être personnel.

Parfois je me dis que cette pression sociale est uniquement dans ma tête et qu’après tout, même si elle est bien réelle, je devrais m’en foutre ! Me dire que le plus important c’est l’équilibre de mon cocon familiale, Mr P, mes enfants et moi.

Mais cette pression, qu’elle soit réelle ou non, je la ressens, je l’imagine, je l’amplifie très certainement et elle me bloque.

J’admire le courage de ceux qui lâchent tout pour repenser leur vie et qui font le choix de suivre un autre chemin, hors des sentiers battus.

J’espère qu’un jour je serai capable de sauter le pas moi aussi.

J’espère seulement qu’il ne sera pas trop tard…

e1e1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Comments on Saleté de pression sociale

  1. Aurélie
    28 mars 2017 at 15 h 48 min (2 mois ago)

    C’est pour très bientôt le 1er avril !
    Oui c’est top le temps partiel mais pas facile à trouver !!
    Par qu’en plus de régresser en faisant un boulot pas raccord à tes études, tu veux moins travailler que les autres, mais why ? lol
    Ah pour gérer les enfants, beh y’en a plein qui travaillent à temps plein et gèrent bien leurs enfants !
    Bah oui merci les garderies ! lol

    Répondre
  2. Baba
    18 mars 2017 at 15 h 27 min (2 mois ago)

    Tellement vrai.
    J’ai lu un livre intéressant sur la relation travail/argent/bien-être…
    J’en ai deduis que ce qui me rend heureux c’est de travailler peu et profiter de ma famille…
    Depuis lors j’assume entièrement le regard qu’on pose sur moi comme papa au foyer…
    Je sais ce qui me rend heureux et je ne vivrai plus sous la pression sociale encore moins professionnelle.
    Je travaille à mon rythme tant que ça me permet de profiter des choses qui me rendent heureux…
    Le travail fait partie de mon bonheur mais uniquement lorsque je suis à mon rythme et sur des projets qui m’enchantent.
    Félicitations à vous et comme on te l’a déjà dit, je te le répète : fonce !
    Vis ta vie et non celle des gens ;-)

    Répondre
    • Sarah
      21 mars 2017 at 15 h 21 min (2 mois ago)

      Je sais bien que tu as raison mon petit Baba, mais je n’y arrive pas encore… J’espère que ta pepette va bien et qu’on pourra se revoir bientôt, ici ou ailleurs. Je t’embrasse

      Répondre
  3. Flo
    18 mars 2017 at 14 h 38 min (2 mois ago)

    Fonce !! Si tu veux partager en mp c’est avec plaisir :)
    Et re félicitations pour ce petit bonhomme qui va entrer dans vos vies :)
    Bisous à vous.

    Répondre
    • Sarah
      21 mars 2017 at 15 h 23 min (2 mois ago)

      Merci :) Et toi dis-moi, tu fais quoi exactement maintenant? J’espère que tu t’y sens mieux. Bisouss

      Répondre
  4. Marine
    18 mars 2017 at 11 h 30 min (2 mois ago)

    Moi je dis GO ! Tu as le droit de penser à toi et ta famille ! Tu sais que je te soutiens à 100% !!

    Répondre
    • Sarah
      21 mars 2017 at 15 h 28 min (2 mois ago)

      I know! Mouaahh!

      Répondre
  5. Aurélie
    17 mars 2017 at 21 h 44 min (2 mois ago)

    Fais ce dont tu as envie toi ! C’est en testant que tu verra ce qui te convient ou non.
    On a le droit de se tromper, de changer d’avis…
    Je comprend ce que tu ressens, j’ai aussi changé de voie pour repartir à zéro.
    Tu subis le regard, les préjugés, les gens sont souvent loin d’imaginer que j’ai fait autant, voire plus d’études qu’eux.
    On te juge sous prétexte du travail que tu fais, du contrat que tu as…
    Déjà à mon avis c’est pas les études qui font l’intelligence.
    C’est fou cette obligation que les autres te donnent à faire un travail en rapport avec tes études et ton niveau d’études. Genre c’est pas normal que tu veuilles faire autre chose, et te contenter de plus simple…
    Ils voudront sans arrêt te remettre dans un job en rapport avec tes études car pour eux c’est top !

    Félicitations pour le petit gars, comme nous un gars et une fille !!

    Moi le choix que j’ai fait est de travailler à temps partiel pour :
    – avoir une vie pro, car à la maison ce n’est pas pour moi même si je trouve ça top celles qui y arrivent
    – et d’avoir du temps pour mes enfants, au moins un jour par semaine, finir tôt le soir pour pas leur faire faire des journées à rallonge où ils te voient que dans le speed pour manger, se laver et dormir !

    Quand ils sont petits, ça me parait être un bon moment pour profiter d’eux tant qu’ils ne vont pas à l’école et tant que tu peux avoir une aide pour rester un peu à la maison (congé parental par exemple)…
    Après une fois qu’ils sont à l’école, tu as plus le temps pour repartir dans une activité pro, mais je trouve que ça reste compliquée de t’investir dans un boulot pro à temps complet et de trouver du temps pour les enfants, pour coller aux horaires de l’école, pour profiter d’eux et être facilement présent avec tous les aléas enfants malades etc lol

    Allez bon courage pour toute ta réflexion et bonne grossesse !
    Bises

    Répondre
    • Sarah
      21 mars 2017 at 15 h 27 min (2 mois ago)

      Félicitations pour la petite. C’est pour quand exactement?
      Je pense que quoi que je fasse, le temps partiel sera un de mes critères moi aussi car depuis la naissance de Mlle R, on ne fait que courir et j’ai l’impression qu’on n’en profite pas assez…

      Répondre
      • Aurélie
        22 mars 2017 at 11 h 26 min (2 mois ago)

        C’est pour très bientôt le 1er avril !
        Oui c’est top le temps partiel mais pas évident à trouver !
        A bientôt et n’hésites pas si tu veux papoter de tout ça !
        Bises

        Répondre

Commenter